Le Poisson Clown

Home » The species of the month » Le Poisson Clown

Probablement la plus connue des espèces marines, le poisson clown (Amphiprion chrysopterus) a été rendu populaire dans le monde grâce au dessin animé « Le Monde de Némo ». Ce petit poisson fait partie intégrante du paysage sous-marin de l’océan Pacifique. Il en existe une grande variété allant du poisson clown à trois bandes (comme Némo) au poisson clown d’Allard en passant par le poisson clown à collier.

Toujours très coloré, le poisson clown a une tête et des nageoires jaune orangé. Ses flans sont bruns. Les couleurs peuvent varier selon les espèces mais en ce qui concerne le « chrysopterus» il présente deux barres bleu électrique sur le côté. Les jeunes poissons clown ont le corps plus clair avec trois barres blanches, en grandissant la dernière barre au niveau caudal disparait.
Palanquée à Moorea

Le poisson clown
Amphiprion chrysopterus

Le « clown » mesure entre 8 à 15 cm. Il vit à des profondeurs allant jusqu’à 40m, dans les lagons ou sur les pentes externes des passes. Il se nourrit essentiellement de plancton et d’algues. On considère, sans certitude, que le poisson clown peut vivre entre 6 à 10 ans.

Une des spécificités de cette espèce est la relation de symbiose qu’elle entretient avec une dizaine de variétés d’anémones de mer. En effet, habituellement mortelles pour les poissons, il semble que ces anémones n’aient aucun effet sur le poisson clown. Celui-ci profite ainsi du pouvoir urticant de l’anémone pour se protéger de ses prédateurs. On ne connait pas vraiment les raisons de ce mécanisme de tolérance et encore moins les bénéfices qu’en tire à son tour l’anémone. Certains émettent simplement l’hypothèse d’une protection réciproque.

En période de reproduction, le poisson clown mâle définit un site de ponte qu’il aménage. Après la pondaison et la fertilisation des œufs, le mâle protège et ventile le nid. En sept jours, les œufs éclosent. Suivront une dizaine de jours, pendant lesquels les larves évoluent en jeune poisson. A ce stade juvénile les poissons clowns doivent rapidement trouver leur anémone.

“Une des spécificités de cette espèce est la relation de symbiose qu’elle entretient avec une dizaine de variétés d’anémones de mer. ”

Les poissons clown occupent une anémone seul, en couple ou en groupe. Chaque groupe étant constitué d’un couple d’adultes et d’autres mâles plus jeunes. Il y a une hiérarchie dans le groupe, l’unique femelle, généralement plus grosse, étant à sa tête. Chaque membre du groupe s’élève dans la hiérarchie lors de la disparition du membre supérieur. Ainsi, le poisson clown étant hermaphrodite, lorsque la femelle vient à disparaît, le mâle le plus âgé, second de la hiérarchie, la remplace en changeant de sexe, permettant à chacun par la même occasion de gravir un échelon dans l’organisation. Une structure sociale qui semble donc bien ficelée.

En Polynésie, les nombreuses anémones présentes sur les fonds coralliens offrent autant de lieux propices à l’observation des poissons clowns. Vous n’aurez donc aucune difficulté à rencontrer ce petit poisson coloré dans nos eaux tropicales.

 

© Photos : V.Truchet, P.Joachim, F.Legrand, G.Lecoeur

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recents articles

The Tiki – Moorea

Three Spanish friends joined me in Moorea for a few days of vacation. All excellent divers, I asked François (TOPDIVE Moorea center manager) to organize a beautiful dive for us for the occasion. Quite naturally, he proposed for us to discover the «...

The Great Barracuda

The Great barracuda (Sphyraena barracuda) appears as the “giant” of the barracuda family. It measures around 6.5ft; it is the most impressive species in size. This long fish can weigh up to 110 Lbs. It has a silver-grey color that makes the species...

The Nurse shark

The Nurse shark is sometimes called the « Nebrius ferrugineus » or the ma’o rohoi in the Tahitian language. It measures up to 10,5ft and weighs around 220lbs at adulthood. The Nurse shark often lives on the sandy sea bottoms. This sedentary shark...

The buoy – Tikehau

After 15 years living in French Polynesia, I was looking forward to visiting Tikehau for the first time. Its main village “Tuherahera” is about 2km long and home to roughly 500 people. This beautiful atoll offers incredible Polynesian hospitality at...
Share This