Le Napoléon

Home » The species of the month » Le Napoléon

Véritable mastodonte sous-marin, le napoléon (Cheilinus undulatus) est le plus grand des labres. Appelé aussi Mara en Polynésie, il peut atteindre un poids impressionnant de 200kg et une taille de 2,3m. Vivant au moins 30 ans, le napoléon est identifiable par ses épaisses lèvres, ses écailles larges, sa queue arrondie et ses yeux très mobiles.

Il peut changer de couleur au cours de sa croissance et selon son lieu de vie. Les spécimens d’un âge élevé développent une bosse frontale proéminente qui caractérise cette espèce. Observable principalement à proximité des pentes récifales coralliennes, le napoléon est présent dans les eaux de l’océan Indien, de l’océan Pacifique et celles de la mer Rouge.

 

Palanquée à Moorea

Le poisson Napoléon
Cheilinus undulatus ou ‘Mara’ en Tahitien

On dit parfois que l’abondance de cette espèce donnerait une indication sur l’état du système corallien de la zone. En effet, une concentration importante de napoléons serait le signe prometteur d’un récif encore intact et en bonne « santé ». Poisson plutôt solitaire, le napoléon apparaît comme territorial puisqu’il vit dans une cavité du récif à laquelle il semble rester fidèle toute sa vie. Son goût pour la solitude n’empêche cependant pas certains individus, plus « aventureux », de posséder un véritable harem de femelles. Avec une denture puissante, le napoléon se nourrit de mollusques, crustacés et autres oursins qu’il trouve généralement à proximité de son abris. Formidable outil de chasse, sa bouche protractile (qui se projette vers l’avant) et son aspiration puissante lui permettent de capturer des proies à distance comme des petits poissons malchanceux. C’est un chasseur hors pair et vif comme l’éclair.

“ Il faut savoir que, comme d’autre espèces pélagiques (mérou…), beaucoup de napoléons sont hermaphrodites protogyne: ils naissent femelles pour se transformer plus tard en mâles. Chaque individu atteindra sa maturité sexuelle autour de 5 ans. ”

Le napoléon est un animal peu farouche avec les plongeurs qui viennent l’observer, il se rapproche même souvent d’eux, poussé par sa curiosité. Cette curiosité même qui met cette espèce en danger face aux menaces qui la guette : chasseurs et prédateurs naturels. Cet impressionnant poisson est un show à lui tout seul, une véritable attraction sous-marine à observer. Totalement inoffensif, vous aurez la chance de le croiser en grande concentration dans l’archipel des Tuamotu.

© Photos : V.Truchet, P.Joachim, T.Kotouc, Girardot

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recents articles

The Tiki – Moorea

Three Spanish friends joined me in Moorea for a few days of vacation. All excellent divers, I asked François (TOPDIVE Moorea center manager) to organize a beautiful dive for us for the occasion. Quite naturally, he proposed for us to discover the «...

The Great Barracuda

The Great barracuda (Sphyraena barracuda) appears as the “giant” of the barracuda family. It measures around 6.5ft; it is the most impressive species in size. This long fish can weigh up to 110 Lbs. It has a silver-grey color that makes the species...

The Nurse shark

The Nurse shark is sometimes called the « Nebrius ferrugineus » or the ma’o rohoi in the Tahitian language. It measures up to 10,5ft and weighs around 220lbs at adulthood. The Nurse shark often lives on the sandy sea bottoms. This sedentary shark...

The buoy – Tikehau

After 15 years living in French Polynesia, I was looking forward to visiting Tikehau for the first time. Its main village “Tuherahera” is about 2km long and home to roughly 500 people. This beautiful atoll offers incredible Polynesian hospitality at...
Share This